14 mars 2006

Le mythe de mai 1968

Alors que le chômage des jeunes est un vrai problème de société, les étudiants grévistes ne rêvent que de faire leur petite révolution. Casser les amusent, faire de l’université une zone de non-droit est leur objectif, travailler est le cadet de leur souci. Empêcher les autres de travailler est leur principale préoccupation.

1 commentaire:

Cyber Turtles ;) a dit…

Je ne suis pas étudiant mais c'est un peu ce que l'on ressent. Un suréalisme qui plane et qui montre un gouffre entre les réalités du monde du travail et idées des grévistes.
C'est même désolant qu'a 22ans on ait qu'une envie de se lier à une boîte pour la vie. Battez vous pour la liberté, pas pour les chaînes de l'ANPE !

Courage et tenacité

Souscrivez au fil RSS

Nombre d'abonnés