15 mars 2006

Amiens. Le Doyen de la faculté de droit prend ses étudiants en otage

Université de Picardie - Jules Verne. Alors que les présidents d’université ont l’obligation de permettre aux étudiants de suivre les cours normalement et que les doyens de faculté sont censés avoir les mêmes préoccupations, à Amiens, les étudiants en droit sont pris en otage.
Georges Fauré, doyen de la faculté de droit d’Amiens, a décidé de forcer la main aux étudiants non-gréviste en organisant lui-même l’occupation de la faculté dont il a la responsabilité. Ce professeur de droit qui devrait avoir pour souci la réussite de ses étudiants n’a rien trouvé de mieux que de passer la nuit dans l’université afin de s’assurer que le blocage est effectif.
Toutefois, Georges Fauré est moins préoccupé par l’avenir des étudiants et par le CPE que par ses ambitions personnelles. La surenchère du doyen, par ailleurs adhérent du SNESUP (syndicat d'enseignants du supérieur très marqué à gauche), est en précampagne pour l’élection à la présidence de l’université Picardie Jules Verne à laquelle il est candidat. Prendre en otage ses étudiants pour assouvir ses ambitions personnelles est indigne d’un universitaire respectable. En sortant de son rôle il a franchi la ligne jaune.

1 commentaire:

Mike a dit…

On se rend compte que 18 mois plus tard le personnage n'a pas changé, en plein conflit il a poussé les étudiants (bloqueurs et non bloqueurs) à bout, 300 étudiants l'ont retenu ce jour dans une salle en réclamant sa démission.
Source : Info Quotidienne

Souscrivez au fil RSS

Nombre d'abonnés