20 mars 2006

Orléans. Fac de droit partiellement bloquée

Lundi 20 mars. Faculté de droit partiellement bloquée. Deux votes ont eu lieu avec seulement 500 personnes dans l’amphi alors que la faculté compte 4000 étudiants. Plus grave encore de nombreuses personnes présentes n’étaient pas de l’université. Une fois de plus les votes n’ont pas respectés les principes démocratiques. Un vote pour le blocage total s’est soldé par 337 voix contre, 232 voix pour. L’autre vote pour le blocage partiel s’est soldé par 269 voix contre, 300 voix pour.



Corrigé selon les messages sarcastiques laissés par des bloggers.

13 commentaires:

Anonyme a dit…

et notre liberté d'etudier ??????Preparez vous pour défoncer les portes demain a la fac de droit d'orleans. Le blocage est INTERDIT. Si c'est ca les juristes de demain, c'est rassurant... j'ai tellement de choses a dire, tellement envie de m'exprimer mais c'est tellemtn decourageant de voir tous ces gens qui ne comprennent pas et qui s'obstinent tout simplement pour le plaisir de faire chier. Vraimment ca me decourage et si c'est eux la france de demain alors moi ca me degoute. jdevrai me bouger mais jespere que dotre le feront a ma place parce que franchement jai pas le courage.

Anonyme a dit…

en effet la fac de droit est bloquée et c'est une honte!!! organisez un contre mouvement. moi je suis en fac de lettres et beaucoup n'en peuvent plus de cette prise de pouvoir arbitraire. les Ag de lettres ont lieu avec des étudiants d'autres campus favorables aux bloquages de notre propre UFR!!!!! Tout simplement scandaleux, nous voulons juste des salles de cours afin d'étudier car c'est tout de même le premier de nos droits; Maintenant il faut savoir que les présidents d'UFR sont contre nous sauf peut etre en droit alors mettons leurs la pression au maximum. Nous sommes une des seules facs de france a ne pas avoir de contre mouvement alors organisons nous sortons les feignants de nos lieux d'études et de vie.

Anonyme a dit…

Je tiens à préciser que contrairement à ce qui a été dit c'est le blocage partiel qui l'a emporté et non le blocage total mais cela ne limite en rien le problème de ces blocages abusifs d'une minorité des étudiants.Si quelqu'un sait quand à lieu la prochaine AG qu'il le dise pour permettre aux non grévistex de se mobiliser.

Anonyme a dit…

La prochaine AG se tiendra demain Mercredi 22 mars 2006 à 14 heures. Je ne connais pas le lieu mais il devrait être indiqué et sera probablement en FAC de droit éco gestion. Venez nombreux, il faut enrayer cette spirale de blocage intempestifs!

Anonyme a dit…

Un vote pour le blocage total s’est soldé par 337 voix pour, 232 voix contre. L’autre vote pour le blocage partiel s’est soldé par 269 voix pour, 300 voix contre.
desolé messieur mais c'est l'inverse, le blocage total est refusé or vous donnez des chiffres le donnant effectif, bravo la qualité. Au fait de plus les étudiants sont bielorusse pas bielarusses... bravo!!!
bien que vous allez enlever ce poste qui va vous gener ( prouvez le contraire en le laissant) vous etes (presque) marr heu sympa

Anonyme a dit…

J'ai assisté à cette AG alors que je suis à l'UFR de Lettres mais je me suis bien gardé de voter pour ou contre quoi que ce soit. Ce n'est pas ma Faculté, ce n'est pas à moi de prendre cette décision, malheureusement les quelques 150 étudiants de Lettres pro-blocage présent à l'AG de Droit ne semblaient pas partager ce point de vue! Plus que des gens étrangers à l'Université d'Orléans, ce sont des étudiants pro-blocage des autres Facultés qui sont venus voter. Leur présence n'est donc pas légitime et le résultat du vote non plus!! Les syndicalistes qui utilisent ces méthodes ne valent pas mieux que le gouvernement. Ils n'ont aucune leçon a donner à Villepin qui s'acharne bêtement quand on sait qu'ils organisent obstinément des AG jusqu'a ce qu'un blocage total soit voté d'une manière ou d'une autre. Aussi je ne serais pas surpris qu'une autre AG en Droit soit organisée pour faire passer le blocage total en force. Comme je vous l'ai dit je suis étudiant à l'UFR de Lettres et c'est triste à dire mais j'en ai un peu honte quand je vois l'attitude de certains tire-au-flanc de syndicalistes. La démocratie et eux ça fait deux, comme l'a prouvé le vol des urnes des éléctions du CROUS.

Anonyme a dit…

Pour permettre à tous les bloggers et les autres de se mobiliser contre ces blocages qui n'ont aucune raison d'être je vous précise que la prochaine AG de la fac de droit aura lieu jeudi 23 mars à 9h00 (sans doute dans l'amphi Pothier).Pour compléter le message du dernier blogger il semble évident que lors de la dernière AG de nombreuses personnes n'avaient pas de légitimité pour voter, le problème ayant d'ailleurs été évoqué lors des prises de parole.Cependant comment pour empêcher ces "intrus" de voter alors même que ces AG sont organisées par des pros-blocages qui se satisfont de la présence de ces personnes qui vont dans leur sens.Une seule solution à mes yeux, le vote à bulletin secret avec présentation de la carte d'étudiant.

Anonyme a dit…

Je suis étudiante en fac de droit et j'étais fière jusqu'à lundi que notre faculté ne suive pas le troupeau et se fasse sa propre opinion. Malheureusement, c'est parti et nous ne savons pas quand cela s'arrêtera. Je suis en 5ème année, notre planning est très carré et nos examens ne pourront pas être repoussés ou modifiés car nous devons faire un stage de trois mois après les examens, stage convenu avec des professionnels et je n'imagine pas demander à mon maître de stage de repousser mon stage à cause des grèves.
Les gens qui bloquent la fac disent agir dans un souci de démocratie mais dès que vous exprimez votre opinion et que vous dites que vous êtes contre le blocage, on vous regarde de travers et vous dit qu'il n'est pas la peine que vous alliez voter jeudi matin. La démocratie, surtout en fac de droit, devrait être respectée. Dans tous les cas, Villepin ne lâchera pas car ce serait trop facile et ce serait la porte ouverte à tous les abus.
A défaut d'avoir un CPE, les étudiants inconscients qui font les blocages n'auront pas de diplôme. Malheureusement, cela enpêche aussi les étudiants infortunés de réussir et qui va payer leur frais d'inscription de l'année prochaine s'ils sont perturbés dans leurs examens et échouent.
De plus, la fac parlait de faire passer les examens en se basant seulement sur les cours effectués et donc supprimer une partie du programme, mais que va valoir ce diplôme??? Surement pas la même chose qu'un diplôme complet (il y a déjà des difficultés quand les programmes sont terminés, le temps est toujours trop court et les profs n'ont pas le temps de tout faire mais là???). Les étudiants jouent avec leur avenir en s"en foutant totalement. Je suis éceurée et désespérée car, en plus, je ne pourrais pas aller voter demain contre le blocage (cause médicale). J'espère de tout coeur que si le blocage total est voté, les étudiants contre vont se bouger. Il y en a marre d'être des moutons.

Anonyme a dit…

Salut tout le monde...

On est VRAIMENT désolés de bloquer
On est VRAIMENT désolés d'empêcher les étudiants d'aller en cours.

Ceci dit, si la majorité des étudiants sont contre les blocages, comment se fait-il que les votes des AG montrent exactement le contraire?

Ah oui, désolés, nous sommes des moutons (bêêêê) extrémistes manipulés par l'extrême gauche et on manipule aussi les AG...

Bref. C'est tellement plus facile de râler sur le web et d'aller tagger tables et vitres que de dialoguer avec les bloqueurs.

Heureusement certains d'entre vous l'ont compris et discutent avec nous, participent aux débats et aux commissions pour faire avancer le mouvement. C'est quand même plus constructif que de pleurer sur ses exams.

Un mouton parmi le troupeau de ceux qui agissent pour leur avenir

BÊÊÊÊÊ

Anonyme a dit…

Les moutons ont encore gagné le blocage partiel a été reconduit jusqu'à mardi compris espérons que cette mascarade s'arrête là.

Anonyme a dit…

Jeudi le blocage partiel de la fac de droit d'Orléans a été reconduit et ce de la manière la plus démocratique qu'il soit. On ne veut pas du cpe. La majorité des étudiants est avec nous. pour la démocratie, merci à l'auteur de ce blog de me laisser m'exprimer grace à mon message!

buzil a dit…

Je suis étudiant en Master II de droit à l'université.
Notre calendrier est serré : nos examens commencent dans 15 jours et il nous reste une semaine de cours, ensuiste nous poursuivons directement par un stage de trois mois (comment penser être pris au sérieux par les professionnels si on est obligé de leur demander de repousser notre stage à cause des grèvistes alors que nous sommes en concurrence avec des élèves d'écoles de commerce qui eux bossent en ce moment?...).
En dehors du fait qu'il devrait être interdit d'interdire à quiconque de travailler (comment voulez-vous travailler à partir de bouquins quand nos enseignants sont des intervenants professionnels qui nous font travailler sur dossiers?),
j'espère que nous aurons enfin le droit de nous exprimer DEMOCRATIQUEMENT lors de la prochaine AG.
Il est impossible de parler de démocratie ou d'absence de pression quand durant les votes (sans bulletin secret bien sûr): Monsieur Pierre-Emmanuel MARTINEZ Vice-Président du CA ose prendre les étudiants votant en photos avec son numérique...
Que vont faire-ils (adeptes des fichiers bonjour) de ces photos??...

Anonyme a dit…

Blocage partiel reconduit jusqu'à la fin de la semaine.Prochaine vraisemblablement vendredi après-midi.

Souscrivez au fil RSS

Nombre d'abonnés